Le contenant est contenu

page0_blog_entry8-censored-by-dollar

Plus le temps passe et plus les bras m’en tombent. Il y a 70ans, un Etat qui souhaitait maitriser l’information, voir simplement censurer et abrutir son peuple, devait se doter d’une administration conséquente avec une force répressive pour faire appliquer la « bonne » pensée. Il est triste de constater qu’aujourd’hui tout est plus simple.

Une société qui édite du contenu a par définition le choix de sa ligne éditoriale, elle essaiera de contenter ses lecteurs mais surtout les gens qui les financent, on a là à portée de bourse un premier organe de censure. Passons maintenant aux sociétés qui distribuent ou redirige vers du contenu, appelons les les « contenants ».

Je ne m’attarderai pas sur les différentes affaires Google. Ce qui m’a amené à poster cet article ce sont les sociétés qui vous vendent de quoi consulter du contenu, on est là au coeur du contenant. L’environnement iPhone par exemple, Apple distribue un système d’exploitation mobile dans un eco-système où les développeurs vendent le fruit de leur travail sur une plateforme appelé App-Store. Jusque là on se dit banco, on profite de l’image et des clients d’une grande société pour vendre. Mais là où le bât blesse c’est quand on s’intéresse de près au processus de validation des applications. Apple a une image et une notoriété qu’elle ne peut laisser s’échapper au profit d’un développeur véreux qui se serviraient de leur plateforme pour voler des informations ou pire. Le problème c’est qu’Apple ne se contente pas de valider les applications « saines » mais bel et bien celles qui sont politiquement correct. On l’aura compris pas de prOn sur l’Iphone. On est en plein dedans, se servir du cul et d’une pseudo-morale pour mieux contrôler les gens. Ca me rappelle ce reportage sur la pédo-pornographie qui n’avait pour seul but que d’amener sur le terrain du filtrage des réseau. Vous connaissez tous la phrase de Franklin « Quiconque sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre, et n’aura aucun des deux. »

C’est exactement de ça dont il est question. Des intérêts tels qu’ils soient peuvent-ils décider de ce qui est « correct »? Où va mener cette déresponsabilisation?

Le journaliste français, un animal coprophage?

page0_blog_entry6-6a00d8341ccad453ef01156f2cfebe970c-800wi

Voilà une question qu’il est légitime de se poser quand on constate que la plupart des médias partagent les mêmes sujets allant jusqu’à n’être que des lecteur de flux RSS , voir carrément de l’AFP. Avec la différence notable qu’ils ne citent pas la source de leur plagiat en plus de se contenter de copier/coller des articles. Pour les plus téméraire traduire via google ce qui donne lieu à des traductions parfois plus que drôle, mais avouons le on a surtout l’impression d’être pris pour des cons. Pour s’en rendre compte un simple tour sur Google news et vous verrez que les journaux de tout bords partagent les mêmes sujets d’infos voir tout simplement les mêmes articles.

Au delà de constater l’incompétence, on peut se demander où va nous mener cet état de fait. Une uniformité des médias? C’est déjà fait. Ce qui nous amène à cette question. Qui décident réellement des lignes éditoriales? La réponse est assez simple à trouver, l’origine de tout ces articles venants de l’AFP ou des géants de l’information, il est clair que nous bouffons à notre insu les sujets décidé par les puissants. Loin de moi l’idée du complot, je me doute que cette bande de nantis est bien trop égoïste pour avoir eu l’idée de contrôler le monde en partageant un peu de leur pouvoir. Mais assez malins pour distiller leurs idées dans nos petites têtes.
Par exemple la sortie de l’Ipad. j’utilise des produits Apple et je les trouve super, mais vraiment là j’en ai fais une indigestion et il faut vraiment être naïf pour croire que ce n’est pas commandité par Apple, qui pour le coup a été aidé par des sites sans créativité qui n’ont fait que recopier l’info commandée par Apple sur des gros sites d’actualité numérique.

Dans un registre un peu plus « sérieux », l’Affaire Melenchon. Un bonhomme que j’aime bien et qui a dénoncé de façon plus que maladroite et surtout insultante la même chose que moi. Au lendemain des régionales, des rédactions titrent sur la réouverture des maisons closes. WTF??

Mise à part le fait que Jean Luc n’ait apparemment pas la langue dans sa poche, le déni et l’insulte facile. On ne peut pas lui retirer qu’il n’a pas tort, le journaliste joue l’imbécile pour l’énerver tout en jouant le jeu des médias de masse ce qui consiste à ne pas parler de la défaite de la Droite et de l’affront fait au peuple. «  On vous a entendu, on s’en fout et on vous baise »

Guerre des brevets

page0_blog_entry5-24851_1377110025333_1159346239_31104715_8055941_n

 

Beaucoup parle de la fin de l’histoire, pour ma part c’est un concept auquel je n’adhère pas. L’histoire telle qu’on la perçoit n’appartient qu’à l’homme je pense qu’il serait plus juste de parler de fin de l’humanité que de fin de l’histoire. Enfin bon, on arrête là pour le coté philosophique de la chose.
Je suis venu vous parler de la guerre des brevets qui se joue en ce moment dans le domaine des nouvelles technologies. Qu’est-ce que la fin de l’histoire vient foutre ici me direz-vous et vous avez bien raison.
Je crois que niveau innovation informatique/Interface homme-machine on arrive à la fin d’une histoire ce qui donne lieux à ces acharnements juridique sur qui a la pérennité de l’utilisation du tactile, de la souris, des raccourcis, des fenêtres, …
Sérieusement, c’est pas sérieux les mecs.
Comme je viens de vous le dire je ne crois pas trop en la fin de quelque histoire que ce soit. Tournez la page, nouveau chapitre et arrêtez de nous faire chier. INNOVEZ les mecs non mais ho, ça sert à quoi que les chinois fassent bosser leur prisonnier politique si c’est pour tous faire la même chose et s’engueuler pour savoir qui a eu l’idée le premier.
Vous vous souvenez surement étant môme vouloir un jouet et dire « je l’ai vu le premier », tout à fait légitime pour un lardon de 8ans, beaucoup moins pour des grandes saucisses de 60ans. Je sais, la recherche, le développement, tout ça, il faut bien qu’on en retrouve les bénéfices quelque part. Je ne suis on ne peut moins d’accord quand il s’agit de quelque chose de vraiment nouveau et/ou innovant mais pas pour 4 lignes de codes.

Dollars par seconde

page0_blog_entry4-6a00d8341bfbc053ef01156fb3076a970b-800wi

 

Je sais j’suis un peu en retard sur le Buzz mais le classement Forbes 2010 est encore tout chaud.
Je dois avouer qu’on s’en fout un peu. Je me suis quand même demandé ce que ça pouvait représenter comme argent, j’ai alors décidé de savoir combien le mec le plus riche du monde a gagné par seconde en 2009.
Lui c’est Carlos Slim Helu qui pèse 53,5 Milliards $ et qui s’en est mis 18,5 dans les poches rien que cette année. Ce qui nous donne tenez vous bien:

58,624090814027697… $/s

Impressionnant non? pour vous faire une idée 1100e/mois ça représente:

0,000418291692923 … €/s

Et vous combien?
On s’apitoiera plus tard sur notre sort. Vous ne voyez pas où je veux en venir? Une nouvelle unité de mesure est née le $/s. Voici donc un palmarès:

Coupe de l’america par Oracle Alinghi : 120 000$/s
Publicité pendant le SuperBowl : 100 000$/s
Guerre en Irak : 5 000$/s
Google : 691$/s et le chiffre est vieux ^^

J’espère que ça vous a laissé songeur sur le sens des priorités tout ça tout ça. Et oubliez pas : REVOLTEZ VOUS et INFORMEZ

HADOPez une LOPPSa

page0_blog_entry3-loppsi

Non je ne parlerai pas là d’un futur petit frère d’adopte un mec mais bien d’HADOPI à la sauce LOPPSI. Des lois visant à mettre à genoux la neutralité de notre cher et encore jeune toile en contrôlant ce que vous ne saurez voir. Encore une fois ce seront les moins informés et les moins armés qui en feront les frais. Les direct downloads, streaming et consorts vont exploser et le pauvre péquin qui découvre le P2P va se faire manger tout cru, à peine de quoi caler une dent (de requin certes) à une major. On va même vers une uniformité des contenus « Underground » finit toutes ces données uniques qui trainaient sur la mule et qui faisaient tout son charme. Le pire dans tout ça? J’ai l’impression que tout le monde s’en fout, pas de réelles solutions légales capables de faire face au catalogue de wawa-mania, mais bientôt un mouchard sur ton PC pour être bien sur que tu sautes pas la barrière. Sur ce:

OUVREZ LES YEUX !!!!!!!

Ou vos oreilles mais je sais pas indignez-vous, informez autour de vous, vous savez certainement mieux que moi ce que vous avez à faire. Mais prenez conscience de ce qui se joue là !!!!