De la sociabilité du geek

Je vais tenter si cela est possible de vous démontrer que le geek peut être un animal social, voir même réussir sa vie en société. Pour commencer on va définir plusieurs termes :

– Geek
– Dork
– Dweeb
– Nerd

Mieux qu’un long discours voici un petit schéma:

Comme, on peut le voir le Geek ne fait pas partie de l’ensemble « social ineptitude » , mais se trouve au croisement entre l’intelligence (soyons modeste parlons plutôt de capacités, ou de connaissances) et l’obsession. Ce qui lui permet de se vouer corps et âme dans sa passion. Et de ce constat là, pour n’importe quelle personne qui connait un minimum le monde dont on parle, on se rend bien compte qu’il sera amené à avoir une vie sociale plus que remplie. D’un coté il sera souvent sollicité pour son aide précieuse aussi bien IRL que sur des forums et autres salons de discutions virtuel. D’un autre il pourra certainement vivre de sa passion, voir faire fortune et se retrouver dans le classement Forbes.

Mais, car il y a un mais, il n’y a pas de place pour tout les geeks dans le monde de l’informatique et certain seront obligés de choisir un métier qui n’a pas de lien direct avec l’informatique, soit par choix, soit par réalisme (n_n). Je ne vous ferai pas un cours sur la tenue la plus adéquate pour un entretien, les mots à proscrire, etc. c’est peine perdue de toute façon ^^
Au delà des considérations économiques, avez entendu parler de la « sociabilité de 3eme type »? promis je n’y suis pour rien mais en gros c’est échanger sur le net. Et qui a inventé ça? LES GEEKS, non sans blague. Enfin si ça vous intéresse de savoir que 1+1=2 et que les geeks ne sont pas que des mecs lisez ça.

D’après cette même rédaction les geeks ont un cercle sociale supérieur à la moyenne, ben dis donc ça rigole plus. Ceci nous amène à l’épineux sujet de la vie sentimentale du geek. Oui, ça arrive, la preuve le site CopinedeGeek qui décrit bien mieux que je ne serai capable de le faire le sujet. C’est un début mais j’espère vous avoir démontrer qu’un geek n’est rien autre qu’un humain normal avec un hobby qui prend du temps et ne l’enferme en aucun dans une case prédéfini, preuve en est les divergences politiques et autres d’ailleurs au sein de la communauté geek qui n’en est même pas une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *